Forts du Sahara Central

 

                       

REDOUTE FLATTERS

1899
 20°49'21.64"N
   7°27'27.76"E
Sahara Des Touaregs
Position en KML 

Carte IGN 1/200 000 ème

Google Earth

Ce n'est pas un fort....

Et de plus, la redoute Flatters, le premier Fort Flatters n'est pas en Algérie, mais, suite aux aléas de la décolonisation, il se trouve au Niger.

Mais revenons en arrière. La Mission Foureau-Lamy, forte de 276 hommes de troupe et de plus de mille chameaux avait pour but officiel  de poursuivre l'exploration du Sahara entre l'Algérie et le Soudan.

Elle quitte Ouargla fin Octobre 1898 et arrive à in Azaoua le 2 Février 1899. Depuis son départ, elle a perdu 15 à 20 chameaux par jour et depuis 300km, puits de Tadent, elle a perdu 140 chameaux. De plus, depuis son passage au puits de Tadjenout, où fut tué Flatters le 16 février 1881, des groupes de touareg hostiles virevoltent autour de la colonne! Le Commandant Lamy décide alors de laisser à In Azaoua une section et fait construire une redoute en pierres sèches de 20m par 25m sur un éperon rocheux à 800m du puits, y plante un drapeau français et donne à cette redoute le nom de Fort Flatters

  

  

 

 

Livres et images mission Foureau Lamy

Dans la mission Foureau-Lamy, il y avait, outre les militaires, un certain nombre de civils qui ont rapporté les divers événements et aventures vécus par la mission.

Parmi eux, d'abord

Foureau

Foureau Fernand (1850-1914), dirigeant civil de la mission, photographe, qui ramena 619 photos présentées par          

Tous les soirs, il fallait monter le campement et abreuver le reste des 1200 chameaux, et il fallait défendre l'ensemble! .

Mais, les photos ci dessus semblent être les préparatifs à l'édification de la redoute.

Fournial

Henri Fournial, médecin aide â l'état major de la mission Foureau Lamy, aquarelliste , à voir sur                                       

Il avait tenu un Carnet de Route, mais celui ci n'a pas été retrouvé   

  

Commandant Lamy 1858-1900 Questioning a Native during the Foureau Lamy Expedition of 1899 -
Dr Fournial treating a Native during the Foureau Lamy Expedition of 1899 -
General view of the Town of Agadez Niger - 
The French Flag flying above the Palace of the Sultan of Agadez Niger

Haller

 Sorti de l'Ecole Militaire de Médecine de Lyon, Prosper Haller demande, en 1893, à partir en Afrique et est envoyé dans le Sud algérien, à Biskra en 1894.
Là, il est séduit par le désert et profite d'un congé en France pour demander d'accompagner la mission saharienne projetée par Fernand Foureau et le commandant Lamy.

Il est accepté comme médecin de la mission avec son confrère Fournial.. Il a alors 28 ans et il tient un carnet de route.

                  à commander sur 

1933

En 1933, le Commandant Wauthier traverse le Ténéré avec deux camions Latil de 4 tonnes de CU et un avion SPCA.

Et, avec son avion, il prend la seule photo connue de la Redoute Flatters

Arriver à In Azaoua

Si vous arrivez du Nord,, comme François Guignard, en 1975, montrez votre passeport à la frontière et suivez la flèche.

 Le site de François Guignard

La redoute est probablement sur la butte à droite.

Ou, si vous trouvez le bidon, qui doit être sur une piste venant de l'Adrar Bous par In Tadera, suivez la flèche

 
Tiré d'un récit de voyage de 1982 dans sahara.it